Quel régime alimentaire pour une dentition en pleine forme ?

mis à jour

Grâce aux dents, nous coupons, hachons et libérons des saveurs insoupçonnées qui séduisent le palais et le mental.

Pour qu’elles conservent leur santé et nous permettent encore longtemps de goûter à bien des plaisirs gastronomiques, il convient de leur offrir une alimentation appropriée et équilibrée. Avoir une bonne alimentation est la condition sine qua none pour prévenir les caries, la destruction de l’émail, et autres désagréments bucco-dentaires comme le jaunissement.

Un large choix de menus pour prendre soin de nos dents

Voici une nouvelle qui comblera les gourmets : aucun aliment n’est fondamentalement interdit dans le régime alimentaire.

La clef pour garder des dents saines se trouve plutôt dans l’alliance des substances que nous choisissons pour constituer nos repas ainsi que dans nos habitudes alimentaires et d’hygiène dentaire. L’équilibre alimentaire fait écho à ce principe fondamental : il faut manger de tout, en quantités raisonnables et à des heures régulières.

Halte au grignotage ! Cette mauvaise habitude est l’ennemie de notre sourire. Ces envies irrésistibles nous poussent à opter pour des aliments rapides à avaler, non cuisinés, souvent riches en sucres, créant un environnement acide pour la bouche. De plus, en dehors des repas, la production salivaire est moins importante, ce qui engendre un risque supplémentaire de carie puisque l’élimination des résidus est plus lente qu’en période normale de déjeuner.

La liste « grise » des aliments corrosifs pour nos dents

Cette grande liberté se heurte toutefois à quelques limites.

Dans la ligne de mire des dentistes et de toutes les mamans soucieuses des quenottes de leur angelot: le sucre ! Dressée comme un commandement, l’interdiction des friandises est à relativiser. Tous les sucres ne sont pas meurtriers pour nos dents, même si ceux-ci sont à l’origine d’un bon nombre de bactéries qui viennent se nicher entre nos incisives, nos canines ou nos molaires.

Les plus dangereux sont les sucres rapides c’est-à-dire ceux contenant du saccharose. De manière générale, il est toujours préférable de consommer le sucre au moment des repas afin que d’autres aliments viennent pallier l’acidité du glucose et que nos défenses salivaires s’activent. En revanche, inutile de chercher à éliminer toute trace de glucose dans son alimentation : le défi est impossible à relever puisqu’il est présent dans la plupart des aliments que nous mangeons.

Aussi, il convient d’éviter les aliments aux fortes propriétés adhérentes, ceux qui vont trouver entre nos espaces inter dentaires et sur notre émail une demeure confortable. Ils y feront une sieste de quelques heures si aucune brosse à dents ne vient les déloger avant, laissant la porte ouverte à la prolifération bactérienne. Bonbons bien sûr, mais aussi chips, gâteaux et fruits secs aiment particulièrement se coller à nos dents. Au moment de l’apéro, les amuse-bouche, vite déballés, sont souvent riches en amidon et ne font pas bon ménage avec la prévention des caries.

Côté désaltération : les boissons jouent un rôle non négligeable sur la santé des dents. Les sodas et jus de fruit doivent être bus avec modération, de préférence avec une paille et jamais avant de se coucher.

Les aliments salvateurs : les héros de nos dents

Il ne faut pas lésiner sur les vertus antibactériennes des lipides : celles-ci sont un rempart contre les agents acidulés.

Un encas constitué de noix et de graines est une bonne idée pour prévenir l’érosion dentaire. Pour lutter contre les caries, les amoureux du camembert et du reblochon seront ravis d’apprendre que le fromage, grâce aux lipides qu’il contient, est un aliment essentiel de la santé des dents : il neutralise l’acidité et couvre l’émail d’un film protecteur. Les autres produits laitiers peuvent également entrer dans le régime : le lait et le yaourt sont considérés comme des aliments anti caries.

Un désir de sucre ? Le chocolat noir, composé au minimum de 70% de cacao, contient du fluor et du phosphate, tout à fait bénéfiques pour les dents. Le fluor est un oligo-élément, allié de notre dentition (également présent dans la majorité des dentifrices). D’ailleurs, je vous recommande vivement de lire notre sujet qui traite de la fabrication d’un dentifrice 100% fait maison.

Ensuite, l’eau minérale ainsi que le poisson, les céréales ou encore les épinards sont à ajouter au menu. En outre, tous les aliments à base de vitamine D et de calcium aident à reminéraliser l’émail.

Enfin, lorsque les circonstances empêchent le brossage recommandé après chaque repas, mâcher un chewing-gum sans sucre pendant 20 minutes est une alternative envisageable pour contrecarrer la multiplication des bactéries : il permet de désincruster certains dépôts tout en favorisant la sécrétion de salive.